Informations

Les Australiens sont-ils bons avec les chats

Les Australiens sont-ils bons avec les chats



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les Australiens sont-ils bons avec les chats?

Les Australiens sont-ils bons avec les chats ?

par Karen le 25 février 2016

Notre nouveau chat adoptif restera avec nous pendant un peu plus d'une semaine - alors j'ai pensé que nous partagerions notre petit secret pour traiter avec lui. Cette histoire peut vous sembler familière car on nous pose fréquemment cette question !

Mon fiancé et moi avons adopté Kade du refuge de secours RSPCA en octobre 2015. C'est un chat tigré brun de 18 mois aux yeux verts. Nous l'aimons aux morceaux mais il a une personnalité un peu snob.

Un jour, en rentrant du travail, j'ai franchi la porte d'entrée pour trouver Kade endormi à son endroit préféré sur le canapé ! J'étais super excité de le voir, alors je lui ai préparé à manger et il a fait sa danse joyeuse typique avant même que je puisse m'asseoir.

J'étais ravi, mais c'est un chat assez snob, donc j'avais besoin de parler un peu. Je me suis assis par terre et je lui ai demandé ce qu'il faisait depuis que je l'ai vu pour la dernière fois et il m'a lancé un regard qui disait "pourquoi es-tu assis par terre ?!" Alors, je me suis levé et je me suis assis sur le canapé, avec lui entre nous. C'était délicat car je ne voulais pas qu'il soit jaloux du canapé, mais en même temps, je ne voulais pas le montrer ou prouver que j'étais la plus grande personne. Mais quand il a commencé à s'allonger, j'ai eu l'impression que tout s'était bien passé et que tout allait bien entre nous.

Quand il s'est endormi, je me suis blotti à côté de lui et je me suis endormi, mais à un moment donné, vers 4 heures du matin, je me suis réveillé en sursaut. Kade était recroquevillé à côté de moi, me faisant penser qu'il était toujours blotti pendant que je m'endormais. C'est alors que j'ai compris qu'il n'avait pas bougé. Je pouvais l'entendre respirer, mais il était toujours recroquevillé à côté de moi. Dans la panique, j'ai commencé à penser à ce que je pourrais faire au milieu de la nuit. Alors, je me suis levé pour trouver une lampe de poche, j'ai pris les clés de la voiture et je suis allé regarder dans son bol de nourriture. Il y avait une boulette de nourriture qui n'était pas aussi brillante que les autres. C'était la nourriture qu'il avait mangée au cours des derniers jours, car il fait généralement des histoires à propos de sa nourriture le matin. Alors, je suis allé le nourrir, il aurait encore un dernier repas avant que je devais partir et je pouvais toujours l'entendre respirer alors que je me dirigeais vers la porte de derrière.

J'ai mis la lampe de poche dans ma poche et suis sorti, pour voir une grande forme sombre. Je me dirigeai lentement vers la forme, en essayant de ne pas faire de bruit, mais au loin, on entendait les ronflements de Kade et je savais qu'il était debout.

J'ai trouvé le bol de nourriture. Il restait encore un granulé alimentaire, car il était légèrement plus petit que le reste des granulés. La seule façon de le nourrir était d'essayer de le forcer dans sa gorge, car mon pouce et mon index ne pouvaient pas s'étirer autour de la taille de la pastille. Je ne pouvais pas risquer de le réveiller donc, après beaucoup de pression, j'ai pu le mettre dans sa bouche et puis j'ai dû m'éloigner rapidement, il se réveillerait si je restais là trop longtemps.

J'ai trouvé la lampe torche et je suis rentré, Kade était réveillé, assis, regardant autour de la pièce.

"J'ai entendu quelqu'un dehors." dit-il en me regardant.

« Vous avez de la compagnie ? » je demande en le regardant.

"Je pense que oui." Il dit: "Je pouvais entendre des bruits plus tôt, et maintenant c'est calme."

« Restez dans la chambre. » Je lui dis : « Je dois vérifier à l'extérieur.

"Pourquoi?" Il demande : « Que se passe-t-il ?

"Restez juste à l'intérieur." Je lui dis : " Reste ici jusqu'à ce que je t'appelle. "

J'ai quitté la pièce, je suis sorti et j'ai regardé autour de moi. J'ai trouvé la lampe de poche, le pistolet et un petit couteau. Après avoir vérifié l'arme à feu pour les munitions, j'ai mis le couteau dans ma poche et j'ai continué à regarder autour de moi.

Un peu plus haut dans la rue se trouvait une petite maison, comme la nôtre. Les rideaux étaient tirés et je pouvais voir une lumière allumée à l'intérieur. J'ai essayé de me rapprocher, mais les lumières se sont éteintes et quand j'ai déplacé les rideaux pour essayer d'avoir une meilleure vue, j'ai découvert que c'était en fait juste la lumière du porche. Je suis rentré à l'intérieur et j'ai fermé la porte.

Je suis monté, j'ai regardé dans la chambre et il n'y avait personne. Je suis retourné dans la chambre et j'ai regardé sous le lit. Rien. J'ai vérifié le placard, il était vide. Je me suis assis au bureau et j'ai vérifié sous le lit. Toujours rien. La première chose que j'ai faite a été de vérifier sa chambre. Il avait quitté la chambre, seulement pour trouver une porte menant à un bureau. Je suis entré et j'ai trouvé un classeur, quelques papiers et un jeu de cordes menant vers le bas. Je suis retourné et j'ai vérifié la chambre sous les str, il n'y avait rien.

J'ai vérifié la salle de bain et une chambre d'amis, personne.

J'ai vérifié la cuisine et n'y ai trouvé personne.

Je suis retourné au bureau, j'ai vérifié dans le classeur, je l'ai trouvé verrouillé. J'ai fait un pas en arrière, j'ai donné un coup de pied au bureau et il a heurté le mur. J'ai reculé et j'ai donné un coup de pied à Agn, il a heurté le classeur.

Je reculai et donnai un coup de pied, le classeur tomba et la porte d'entrée s'ouvrit. J'ai regardé à l'intérieur, j'ai trouvé une de ses chaussures et un sac qui était ouvert. À l'intérieur se trouvaient un téléphone portable, une boîte de papiers et une pile de photos. Je les ai sortis, toutes les photos du garçon.

J'ai remis les photos et son téléphone dans le sac, laissé le sac dans son bureau et vérifié ses vêtements. Ils étaient toujours dans son placard. Je suis redescendu et j'ai vérifié la voiture. Les clés étaient toujours dans le contact. J'ai jeté le sac sur mon épaule, j'ai marché jusqu'en haut des cordes et j'ai écouté. Le garçon était toujours dans sa chambre. Je suis allé dans la cuisine, j'ai trouvé la clé du placard et je l'ai déverrouillé. À l'intérieur, j'ai trouvé des biscuits et une bouteille de vin rouge. J'ai pris les deux et je suis allé dans la salle de bain. Je me lave le visage et me brosse les dents. Je me suis lavé les mains et je me suis regardé dans le miroir. J'étais épuisé. Je suis retourné dans la cuisine et j'ai bu du vin, j'ai regardé les photos et le téléphone et je les ai emmenés dans ma chambre. J'ai posé le téléphone sur ma table de chevet et je me suis endormi.

Je me suis réveillé à cinq heures au son des gens qui parlaient. J'ai regardé le téléphone, j'ai vu un appel manqué du garçon. J'ai regardé l'heure, il était huit heures. Je suis retourné dans la cuisine, j'ai pris des céréales et je les ai mis au micro-ondes, j'ai versé du vin et j'ai regardé la télé. Je n'ai pas entendu les gens parler, je n'ai rien entendu. Je suis allé au téléphone et j'ai vu cinq appels manqués. J'ai rappelé le garçon et lui ai dit que j'étais réveillé et que je mangeais. Il a pris.

"Père?" il sd.

"Ouais, ouais, je suis ici. Comment vas-tu ?"

"D'accord."

« Où sont les autres ? »

« Ils sont dans la cuisine.

"D'accord. Détends-toi, je descends. Tu veux quelque chose ?"


Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos